AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
welcome message
Bienvenue sur ITP, forum fantastique où la magie des pierres précieuses vous emmène à la rencontre du passé!
Pensez à jeter un coup d’œil aux annexes et aux scénarios pour faire plaisir à un de nos membres chéris ♥
N'oubliez pas que vous avez 7 jours pour terminer votre fiche.
long live itp
N'oubliez de voter régulièrement sur les topsites
Mais aussi, remontez régulièrement le sujet Bazzart
pour attirer les futurs membres et faire vivre le forum
Respecter les tendances des pierres est primordial.
Chaque famille a été pensée avec une caractéristique dominante.
Les traîtres dans la famille des traîtres, les maudits chez les maudits et ainsi de suite!
merci de respecter celle-ci.
Porter le patronyme d’une famille n’est pas obligatoire.
Vous pouvez être un de Montebello sans vous appeler de Montebello.
Il y a plusieurs raisons pour que votre nom ait été modifié. Soyez inventifs.
Il est fortement conseillés de porter votre propre patronyme.
attention aux noms de familles à particule
En effet, une particule (de, d') est un signe de noblesse et n'a donc aucune majuscule.
Veuillez respecter l'orthographe des noms de familles s'il vous plaît.
Plus de place dans l’une des familles, pas de panique.
Cela veut dire qu’elles sont toutes prises dans le présent.
Toutefois, les places du passé ne sont pas comptabilisées,
vous pouvez donc vous rabattre sur cette possibilité.
Choisir mon duo?
Deux possibilités s’offrent à vous.
Soit vous allez dans le sujet prévu à cet effet.
Soit vous allez directement demander sur la fiche de lien d’un membre.
Ma pierre, mon pouvoir.
Le pouvoir de la pierre s’obtiendrait en effectuant un test rp/mise en situation.
Les places étant limitées, nous voulons ainsi éviter trop d’inégalités
et surtout de donner le pouvoir à un joueur qui ne l’utiliserait pas, ou pas correctement.

Partagez | 
 
i wanna slap you in your whole face (avec raphaëlle)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
∮ ARRIVÉE A PARIS : 14/02/2016
∮ PARCHEMINS : 36
∮ LOCALISATION : s'ennuyant ferme dans un présent superficiel et dominé par des gens aux esprits cloisonnés ou vagabondant dans le passé.
∮ HUMEUR : changeante, elle peine beaucoup à se stabiliser, ne lui laissant jamais le temps de s'ennuyer. Il irradie, il brule, feu coloré et intriguant.

∮ PSEUDO : Leslie.

RUBIS
Voir le profil de l'utilisateur

Sujet: i wanna slap you in your whole face (avec raphaëlle)   Sam 20 Fév - 20:09

La seule personne qui semblait davantage endurer ce moment que moi était Raphaëlle et je ne m’en réjouissais pas franchement même si ça avait quelque chose de drôle de voir l’énervement la gagner. Elle avait un besoin dévorant de garder toujours un contrôle sur tout, d’avoir la main sur les rennes et je l’avais découvert à la seconde où j’avais fais sa connaissance. Elle avait dardé sur moi un regard qui ne manquait pas de trahir son exaspération totale. Le dégoût de devoir faire équipe avec un de Castelbajac, l’un de ses frappés que personne au sein de la loge ne pouvait voir en peinture du fait de leurs excentricités non appréciées. A chaque fois qu’elle posait les yeux sur moi, durant un long moment et même encore aujourd’hui, elle me faisait l’effet de se retenir de lever les yeux au ciel et de pousser des soupires. Peut-être qu’elle était trop bien élevée (j’en doutais) ou trop désireuse de feindre qu’elle avait tout sous son contrôle, y compris ma maladresse devenue presque légendaire. Dans tous les cas, si elle ne se laissait pas souvent éclater sa frustration en public, je la percevais néanmoins à la perfection et parfois, je m’en réjouissais presque, prenant une joie étrange et sans doute un peu sadique à contrecarrer ses plans, à faire ce dont elle aurait voulu que je m’abstienne. Elle ne supportait pas que je me laisse guider par mes instincts et mes impulsions et ce car, les impulsions en question, elle ne pouvait en rien les envisager à l’avance. Ma spontanéité demeurait une arme sur laquelle elle n’avait pas le moindre contrôle et j’avais bien consciente que cette force désarmante en ce qui la concernait lui prenait la tête à chaque fois que j’étais dans les parages. C’était quelque chose contre quoi elle ne pouvait rien. Elle ne pouvait pas contrôler mes actions et quand bien même elle aimait à se considérer comme étant la chef de notre petit duo, je me plaisais toujours à lui démontrer que je n’étais en rien décidé à la percevoir et à la traiter ainsi.

Aujourd’hui et à l’approche d’un bond dans le passé que nous allions devoir effectuer dans quelques jours, nous étions sensés nous familiariser davantage en profondeur avec une danse que j’avais commencé à apprendre des années avant de sauter pour la première fois, ayant ainsi la confirmation que j’étais le Rubis de ma famille, mais qui demeurait malgré tout trop compliquée pour me permettre de l’effectuer sans rendre Raphaëlle incroyablement irritable (enfin, plus qu’elle ne l’était vingt-quatre heures sur vingt-quatre, sept jours sur sept). Nous nous entrainions depuis déjà près d’une quarantaine de minutes et j’étais tout autant las de l’entendre siffler des petits commentaires cinglants qu’elle ne semblait l’être de se faire marcher sur les pieds. Alors qu’elle demeurait plutôt gracieuse, je me faisais l’effet d’être en décalage permanent avec la musique et de ce fait chacun des mouvements exécutés par ma partenaire. Une énième fois, alors que je m’efforçais de me concentrer pour éviter de nouveaux grognements, je sentis à nouveau sous mon pied celui de Raphaëlle et lorsqu’elle manifesta une énième fois son mécontentement, je me recula, signalant de ce fait que j’avais ma dose. « Tu sais, je ne le fais pas exprès et me regarder comme si tu avais envie de m’arracher les yeux ne m’aide pas. Ca aurait en fait encore plus tendance à me donner envie de t’écraser les pieds » lui lançais-je alors que la musique continuait de jouer, en dépit de la danse interrompue.

━━━━━━━━━ ❃ ━━━━━━━━━

you're just as sane as i am
Well dreams, they feel real while we're in them, right? It's only when we wake up that we realize how things are actually strange.  ©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
∮ ARRIVÉE A PARIS : 15/02/2016
∮ PARCHEMINS : 128
∮ LOCALISATION : Hôtel des de Montebello. Sinon la Loge, ou alors dans une bibliothèque ou un musée. Si vraiment elle est absente, un petit voyage dans le temps est fort probable.
∮ PSEUDO : Lo

DIAMANT
Voir le profil de l'utilisateur

Sujet: Re: i wanna slap you in your whole face (avec raphaëlle)   Dim 21 Fév - 16:57

I wanna slap you in your whole face.
I'm well acquainted with villains that live in my head. And I've grown familiar with villains that live in my head. I'm bigger than my body. I'm colder than this home. I'm meaner than my demons. I'm bigger than these bones.
Raphaëlle était généralement de bonne humeur, partout, sauf à la Loge. Parce qu’à l’extérieur au moins, elle n’avait ni à surmonter cette sale peste de Prudence, ce lâcheur de Bastian ou cet incapable d’Altan. En soit, Altan n’était pas le pire du lot, mais comme elle devait se le coltiner pratiquement vingt-quatre heures sur vingt-quatre, et qu’il refusait tout simplement de l’écouter au doigt et à l’oeil, son côté perfectionniste et bien ordonné en prenait un coup à chaque fois. Pourtant, elle l’aimait presque bien, des fois. Quand il était docile, bien évidement, pas quand il lui trainait dans les patte et changeait les parfaits plans qu’elle mettait en place pour leurs missions. Ou encore quand ils s’entendaient sur un livre. Elle ne pouvait pas dire qu’il était insupportable, mais elle était bien trop carrée pour que la moindre chose se passe différemment de ce qu’elle avait prévue. Du coup, la plupart du temps, la colère la gagnait et elle devait se faire violence avec elle-même pour ne pas le tuer sur le champs.

Quand on lui avait dit, la toute première fois, qu’elle allait être en binôme avec un rubis, cela ne lui avait fait ni chaud ni froid. Le rubis était un bon partenaire pour le diamant, généralement. Puis on lui avait dit qu’elle serait le rubis de Castelbajac et là, elle avait franchement cru qu’on se fichait d’elle. Elle, le diamant des de Montebello, allait devoir se taper le rubis complètement frappé ? Pourquoi ? Pourquoi elle ? Pourquoi pas Bastian ? Ca aurait au moins eu le mérite de l’éloigner de l’autre garce de Norfolk et il serait toujours auprès d’elle… Mais non. Il avait fallu que ça tombe sur elle, qui n’avait rien demandé. De nombreuses fois, depuis que son père avait été nommé grand-maître de la Loge, elle avait considéré l’idée d’aller se plaindre à ce dernier et de lui faire changer de binôme. Allez savoir pourquoi elle n’avait jamais été jusqu’au bout de son idée… Peut-être qu’au fond, elle l’aimait quand même bien. Il était le rubis, mais plus encore, il était son rubis. Et dans un sens, elle n’avait pas envie de le voir avec quelqu’un d’autre. Un peu trop possessive pour son propre bien. Cela ne l’empêchait pas de lui faire savoir quand quelque chose n’allait pas.

Et sa patience était d’ailleurs mise à rude épreuve en ce moment même. Les voyageurs avaient reçu une mission qui les ferait élasper quelques jours plus tard, et ils devaient réviser une danse. Autant dire qu’avec sa grâce légendaire, Altan allait détoner parmi les danseurs exquis du passé. La blonde ne comprenait pas pourquoi il n’arrivait pas à comprendre. C’était pourtant simple, ce n’était pas la mer à boire enfin ! Passablement énervée depuis son arrivée à la Loge et sa vision d’horreur comprenant Bastian et l’autre idiote de Norfolk, Raphaëlle dardait un regard noir sur le jeune homme. « Altan, tu ne peux pas te concentrer un peu ?! » Son pied s’était vu écrasé par celui du rubis et elle n’était clairement pas prête à tout recommencer, encore une fois. Les paroles de son camarade l’énervèrent d’autant plus qu’il semblait prendre un malin plaisir à lui mettre des bâtons dans les roues. « Oh, parce que tu crois que j’ai envie de passer du temps avec toi pour répéter cette stupide danse ? Je la connais depuis des années et toi, tu trouves toujours le moyen de m’écraser les pieds ! Tu as franchement la grâce d’un éléphant. » Son sang bouillonnait dans ses veines et elle se sentait clairement perdre patience. Elle arrêta la musique d’un geste brusque et se tourna vers son partenaire. « Je ne sais pas ce que vous avez tous à vouloir ma peau, mais si tu penses une seule seconde que je vais te laisser gagner, tu te trompes. Et tu peux rêver pour sortir de cette salle tant que tu fais ne serais-ce qu’un pas en retard. » Trop perfectionniste ou blessée au coeur, allez savoir quelle partie d’elle parlait en cet instant. Mais dans tous les cas, Altan allait subir sa mauvaise humeur encore un moment.
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
 
i wanna slap you in your whole face (avec raphaëlle)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» i wanna slap you in your whole face (avec raphaëlle)
» Couloir du 1er étage
» ▬ Face à face avec... moi-même. ▬ 2° épreuve de l'EVENT
» [FlashBack] Le Face à Face (avec Lionhearth Kairi)
» Quand le malin se retrouve face à face avec une âme errante ! [Pv : Kibô]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INTO THE PAST ⌛ ex hoc momento pendet aeternitas :: 1er arrondissement :: La loge de Newton :: Le salon de danse-
Sauter vers: